La rhinosculpture ultrasonique

A quoi correspond exactement la rhinosculpture ultrasonique ?

Il s’agit d’un nouveau procédé pour remodeler de façon très précise le nez, grâce à de nouveaux instruments que j’ai mis au point il y a 2 ans. Cela concerne plus spécifiquement la partie osseuse du nez, afin de corriger une bosse, un nez trop large ou trop fort.

En fait jusqu’à présent, pour faire cela, on utilise des instruments créés il y a plus de 100 ans : des râpes, des ostéotomes, un marteau… Cela peut donner de bons résultats, mais parfois, l’os ne casse pas où l’on souhaite, et cela aboutit à des défauts esthétiques impossibles à cacher ou à des problèmes respiratoires.

C’est pour cela que j’ai mis au point ces instruments miniaturisés pilotés par un procédé ultrasonique très simple à utiliser. C’est un peu comme une brosse à dent….

Cette technique, qui s’appelle la piezochirurgie, est connue depuis 40 ans, et elle est très utilisée dans d’autres domaines, notamment chez les dentistes où elle a montré sa grande efficacité et sa parfaite innocuité. Je l’ai juste adaptée à l’usage de la rhinoplastie

                                                                                                                    

20150310 113347

Quels sont les avantages de la rhinosculpture ultrasonique par rapport à la rhinoplastie classique ?

Il y a au moins 6 avantages indiscutables pour la rhinosculpture ultrasonique :

  • D’abord, on contrôle parfaitement ce que l’on fait, car on peut visualiser toute la pyramide nasale, ce qui est impossible avec la technique classique ou la chirurgie de l’os se fait à l’aveugle, pour des raisons qu’il est un peu long d’expliquer ici.
  • On contrôle parfaitement également le trait de fracture, l’endroit où il se situe, sans risque que ça casse là où il ne faut pas, ce qui n’arrive pas si rarement avec les rhinoplasties classiques
  • On peut réellement sculpter l’os, le remodeler, ce qui est impossible avec les instruments classiques. Cela signifie aussi que dans de nombreux cas, on n’a plus besoin de casser les os, comme on le fait le plus souvent en rhinoplastie classique.
  • On peut traiter de façon fiable des os fins (comme l’ont notamment certaines femmes) ou des os cassants (ce qui est la règle passé 40-45 ans)
  • On peut corriger facilement des asymétries des os du nez, ce qui est très difficile avec les procédés classiques.
  • Enfin, les patients sont très peu marqués après l’opération, il n’y a quasiment pas de bleus, et ils peuvent reprendre une activité professionnelle après une semaine, sans que l’on voit qu’ils ont été opérés.

                                                                                                                    

Y’a-t-il des inconvénients spécifiques à cette technique ?

Le seul inconvénient est que l’opération dure plus longtemps, parce qu’on a beaucoup plus d’options et de diversité dans ce qui peut être fait sur les os du nez : on peut non seulement couper les os, mais aussi changer leur forme pour corriger les bosses de façon parfaitement naturelle. On peut aussi contrôler visuellement la position des os pour éviter un aspect trop pincé ou au contraire trop large du nez.

                                                                                                                     

La rhinosculpture ultrasonique coûte-t-elle plus cher ?

Non, en tous cas pas directement. Il ne s’agit que d’une technologie qui permet d’être aussi précis sur les os que sur les cartilages, ce qui n’était pas le cas jusqu’à présent. Certains chirurgiens paient le bloc où ils opèrent sur une base horaire, ce qui peut majorer un peu le coût de l’opération.

                                                                                                                     

Pour finir, que conseilleriez-vous à quelqu’un qui veut se faire opérer du nez ?

La rhinoplastie est un domaine très particulier en chirurgie esthétique. Il s’agit des opérations les plus délicates, les plus compliquées, pour lesquelles le moindre mm d’imperfection est très visible, ou chaque défaut se voit comme le nez au milieu de la figure. Par ailleurs, le nez sert aussi à respirer, et il n’est pas rare que des opérations esthétiques sur le nez aboutissent à de réelles difficultés respiratoires. C’est pour cela qu’il est vraiment souhaitable que les patients qui envisagent une rhinoplastie n’hésitent pas à consulter 2 ou 3 chirurgiens spécialisés, connaissant aussi bien l’aspect esthétique que fonctionnel du nez.

 

Il est préférable aussi à mon avis de faire des simulations avec le patient sur différentes vues du nez, pour être bien en phase sur le résultat escompté, et ne pas se retrouver avec un nez qui ne correspond pas du tout à ce que l’on souhaite. Et puis il est capital que votre chirurgien examine attentivement l’intérieur de votre nez pour dépister des facteurs de risque de problèmes respiratoires, et les corriger ensuite pendant l’opération. Au total, il est important non seulement de se sentir en confiance, mais aussi de rechercher tous les éléments prouvant l’expérience et la notoriété de votre chirurgien en rhinoplastie, avant de vous lancer.