Les rhinoplasties sur peau fine

Nombreuses sont les rhinoplasties difficiles à résoudre. Certaines particularités anatomiques rendent l’opération plus complexe.

Il est difficile de rentrer dans les détails techniques de ces variantes anatomiques, mais il est essentiel de les dépiste bien pour éviter les conséquences fâcheuses de l’absence de leur prise en compte.

Le type de peau du nez influe par exemple considérablement sur les techniques à utiliser et sur ce que l’on peut attendre du résultat. Ainsi, les deux extrêmes (peau très fine et peau très épaisse) doivent être considérés comme des cas beaucoup plus difficiles.

Heureusement, l’évolution des techniques permet de traiter efficacement ces aspects, ce qui n’était pas le cas avant.